Ecrire dans les partitions NTFS sous Linux
Publié le 23 mai 2006

MAJ : Une bien meilleure solution existe : ntfs-3g !

Dans cet article, j'explique comment écrire dans les partitions NTFS avec Ubuntu.

Parce qu'on ne possède qu'un seul disque dur, que l'on a peur du repartitionnement avec sauvegarde des données ou que l'on utilise les deux système Windows et Linux, on peut avoir besoin d'utiliser pleinement ses disques sous Linux même s'il ont été formaté en NTFS. Le plus simple aurait été qu'ils soient formatés en FAT32 [1].

Il n'y a pas de moyen stable sauf à installer un noyau supérieur à 2.6.14 (Ubuntu Dapper Drake) donc aucune distribution de Linux actuelle ne convient.

Heureusement qu'il existe plusieurs alternatives :

-  FUSE
-  captive-ntfs

Cette dernière utilise les driver natifs de Windows [2]. L'installation est réputée difficile, voire impossible sous Ubuntu, c'est pourquoi je vais expliquer comment faire.

J'utilise l'utilitaire alien qui permet de convertir un paquetage .rpm en .deb [3]

Si alien n'est pas installé.


$ sudo apt-get install alien

Récupérer la dernière version de captive-ntfs.


$ wget http://www.jankratochvil.net/project/captive/dist/captive-static-1.1.7-0.i386.rpm

$ sudo alien -i captive-static-1.1.7-0.i386.rpm

$ sudo captive-install-acquire

captive-install-acquire est un programme qui va chercher les drivers NTFS.

La distribution [ !KNOPPIX] inclus captive-ntfs.


[1] Le noyau Linux d'Ubuntu (breezy) sait très bien écrire dans le FAT32.

[2] Solution propriétaire.

[3] Format Debian.

Forum de l'article

# 389 Ecrire dans les partitions NTFS sous Linux 13 juin 2007
Merci pour l'information )
Poster un message